page loader

News

Superfintion de cylindres pour applications d'impression

27/03/2019
Catégories: Nouvelles
Superfintion de cylindres pour applications d'impression

L’introduction de la superfinition de cylindres a été largement accueillie par le secteur de l’impression dans le but de garantir une qualité constante et élevée. Les cylindres jouent, pour cette raison, un rôle majeur dans les processus de rotogravure et de flexographie, qui nécessitent en permanence des améliorations.

La technique de la superfinition de cylindres est fortement influencée par le type d’impression, qu’il s’agisse de rotogravure ou de flexographie.
Si ces deux méthodes font appel à des cylindres pour l’impression, ces derniers sont produits et appliqués de manière très différente. Les cylindres sont en développement constant afin d’améliorer tant la qualité d’impression du produit fini que la compétitivité du processus d’impression en général.

SUPERFINITION CYLINDRES POUR LA ROTOGRAVURE

La rotogravure est un procédé d’impression en creux qui nécessite la gravure de l’image imprimée sur un support. Cette image est gravée sur le cylindre qui, comme pour la flexographie, est ensuite monté dans la rotative pour réaliser l’impression.

Un cylindre de rotogravure possède généralement une âme en acier avec une couche de cuivre électrodéposée sur laquelle l’image est gravée. Avant d’être gravée, la surface en cuivre est polie afin d’obtenir les dimensions et finitions de surface voulues, éliminant ainsi les défauts créés au cours de la galvanisation.

La superfinition des cylindres avec film microabrasif implique une opération supplémentaire par rapport à la rectification à l’abrasif rigide, mais elle est fortement recommandée pour retirer les excès de dépôt de cuivre susceptibles de se produire lors de la galvanisation, notamment sur les bords du cylindre. Au vu de la consistance douce du liant de la meule de rectification, ces derniers pourraient facilement endommager la surface abrasive de la meule.


superfinition du cylindre cuivré Superfinition du cylindre cuivré

Après l’application du cuivre et le polissage, le cylindre est gravé puis chromé afin d’augmenter sa résistance de surface et de réduire son coefficient de frottement.

Étant donnée la minceur de la couche de cuivre, tout dégât ou défaut survenant pendant l’application du cuivre et non éliminé lors du polissage ne pourra pas être corrigé par le chromage.

À la suite du processus de chromage, une dernière étape de superfinition est requise afin de générer à nouveau la bonne rugosité superficielle créée précédemment sur la couche de cuivre et d’en garantir l’uniformité nécessaire. La rugosité superficielle est fondamentale pour éviter une utilisation du racloir ou des dégâts sur celui-ci, ce qui engendrerait une consommation excessive de la couche de cuivre
 

Superfinition du cylindre chromé  Superfinition du cylindre chromé

Les cylindres pour rotogravure sont généralement produits au moyen de systèmes automatisés fonctionnant 24/7. Les principaux marchés concernés sont liés à l’impression d’emballages flexibles, aux produits décoratifs et associés au marché du tabac ainsi qu’aux publications.
Dans le but de réduire les temps d’arrêt de la machine pour remplacer les rouleaux de film microabrasif usagés, nous suggérons au client la longueur optimale des rouleaux afin de maximiser la productivité. Les longueurs standard restent disponibles quoi qu’il en soit, mais nous sommes également en mesure de proposer des longueurs personnalisées sur demande spécifique.

Des feuilles microabrasives existent en outre pour une utilisation manuelle.
 

SUPERFINITION CYLINDRES ANILOX

Anilox est une méthode employée pour apporter une quantité déterminée d’encre à un cliché en vue d’une impression par flexographie.
Le cylindre anilox est généralement muni d’une âme en acier ou en aluminium recouverte d’une couche de céramique grâce à un procédé de projection thermique.
Le substrat déposé doit être rectifié et fini pour éliminer la porosité superficielle et créer une zone idéale pour la gravure laser à effectuer par la suite. L’emploi d’ustensiles diamantés est recommandé en raison de la dureté du revêtement.

Pour l’obtention de la rugosité et de la structure superficielle souhaitées, la superfinition du cylindre à l’aide d’un film de polissage diamanté offre à l’utilisateur un processus stable, rapide et exempt de contaminations par rapport à d’autres techniques de finition.
Aujourd’hui, les cylindres anilox sont gravés au moyen de systèmes laser qui, selon les besoins et caractéristiques de l’utilisateur final, créent des cellules visant à transporter une quantité déterminée d’encre vers le cliché imprimé.

La gravure laser génère toutefois des cellules aux bords rugueux et irréguliers. La superfinition du cylindre anilox avec un film microabrasif est un processus essentiel en vue d’éliminer la matière fondue à nouveau par le procédé laser et d’obtenir le volume requis des cellules.
Afin de satisfaire le besoin toujours plus grand d’une impression de qualité supérieure, la dimension des cellules diminue progressivement. Par conséquent, le film microabrasif utilisé lors de la superfinition doit être en mesure d’assurer une action abrasive délicate sans pour autant endommager les bords des cellules ni polir excessivement leur surface.
 

superfinition cylindre anilox Superfinition cylindre anilox

Grâce à sa vaste gamme de grains et de produits, Precision Polishing propose les meilleures solutions, y compris pour la finition des plus petites des cellules.

Gamme de Produits